Bien choisir sa scie à grume

Bien choisir sa scie à grume

Contrairement aux scies et aux tronçonneuses qui sont utilisées pour abattre et pour tronçonner des troncs en billots, une scie à grume permet de débiter le bois en poutres, en planches, en bardeaux ou encore en tasseaux. Face à la pléthore des modèles disponibles sur le marché, il est parfois difficile de choisir un modèle qui peut convenir à vos besoins. Quelles sont les caractéristiques à prendre en compte si vous souhaitez vous équiper d'une scie à grume ? Voici les réponses de Diamwood, l’expert en équipement !

Zoom sur les caractéristiques de cet outil

De nos jours, un sciage de long ne doit plus exiger beaucoup d’efforts physiques grâce à une scie dédiée spécialement aux grumes. En effet, cet outil permet des réglages de hauteur pour scier en long et offre la possibilité de débiter de façon régulière des planches en fonction de l’épaisseur voulue.
Il est possible de distinguer 3 sortes de cette machine selon son alimentation :

  • Une scie à chaîne à grume
    Il s’agit d’une scie dont la poussée de la tronçonneuse sur la grume demande une intervention de l’opérateur. Elle devient alors le support de la tronçonneuse. Seule cette dernière exige une source d’énergie (carburant).
  • Une scie à ruban à grume
    Cet outil dispose d’une tête de coupe qui fait fonctionner une scie à ruban. Cette dernière agit horizontalement ou verticalement grâce à une alimentation électrique ou thermique.
  • Une scie à lame circulaire à grume
    Il ne s’agit pas d’une machine dédiée spécialement à la découpe en planches. C’est plutôt une scie circulaire utilisée pour un sciage spécifique.

En ce qui concerne les dispositifs d’avance de la scie, la tête de coupe se déplace tout le long de la grume. Contrairement à la scie à ruban ou à la scie circulaire avec lesquelles il faut déplacer chaque pièce sur la scie. D’ailleurs, les grumes à débiter ont en général des poids plus importants.
Quant à l’alimentation de la scie, cela peut être manuelle (la tête de coupe est avancée manuellement), mécanique (le chariot sur lequel la tête de coupe repose se déplace sur des rails grâce à une chaine de traction ou à plusieurs roulettes motrices) ou encore hydraulique (la tête de coupe se déplace tout le long de la grume grâce à un moteur hydraulique).

Les critères à considérer pour bien choisir sa scie à grume

Vous l’aurez compris, le choix de cette machine doit dépendre de son lieu d’utilisation et donc, de la présence ou non d’une source d’énergie. En plus de ce critère, vous pouvez choisir une scie portative si vous devez effectuer l’abattage ou le débardage sur un chantier isolé. D’ailleurs, une scie portative à grume dispose d’un rail de guidage pour faire avancer le chariot le long du bâti.
Vous pouvez également choisir une scie à poste fixe si vous disposez d’un atelier de scierie. Cet outil est composé de deux rails en parallèle où vous pouvez faire avancer la tête de coupe en suivant la longueur de la grume. Sur le marché, il existe de nombreux modèles de scie à poste fixe dont l’alimentation est manuelle, mécanique ou encore hydraulique. Vous avez l’embarras du choix.
Sinon, vous pouvez opter pour une scie mobile. Il s’agit d’une scie à poste fixe, mais pouvant se déplacer grâce à une remorque. Donc, c’est à privilégier s’il faut vous déplacer d’un atelier à un autre ou d’un chantier à un autre. D’ailleurs, son alimentation et/ou son sciage peuvent être alimentés soit en énergie électrique, soit en énergie thermique.


Outre ces points essentiels, il ne faut pas négliger les performances de votre outil. Il s’agit de la capacité des grumes accordée par la machine, exprimée en mètre (longueur de la grume) et en millimètre (diamètre du fût) et la puissance de sciage. Quant à la puissance de sciage, exprimée en kilowatts (énergie électrique) ou en chevaux (énergie thermique), elle doit dépendre du volume des grumes. Si vous souhaitez utiliser une scie à grume, il faut ainsi considérer la taille et la qualité de la lame de scie.